Les publications

" Ce dont nous avons besoin, c'est d'une meilleure représentativité des citoyens au sens large, souligne Nicolas Doucerain (Entreprendre pour la France).

Refus du fatalisme

Stop aux réformettes
Et de pointer du doigt les dysfonctionnements du système français : "30 ans de déficit, c'est hallucinant, s'insurge-t-il. On injecte de l'argent dans un puits sans fond sans arrêter l'hémorragie. On opèrerait de la sorte dans notre ménage, on ne tiendrait pas longtemps... Les gouvernements successifs sacrifient les générations futures."

Invité du dimanche : Nicolas Doucerain lance le mouvement Entreprendre pour la France et bâtir un grand projet réformateur.

Cette structure associative qui aspire à devenir un parti politique a tenu, le 7 novembre, sa toute première réunion publique à Lille, 9ème étape de son tour de France pour mailler le territorial n

Pages